Écrit par 15:57 Equipement & Accessoires

Quelle est la différence entre les bâtons de randonnée et les bâtons de marche nordique ?

difference baton marche nordique randonnee

La différence entre les bâtons n’est pas toujours évidente. À première vue, les bâtons de marche nordique (ou bâtons pour la marche nordique) ne diffèrent pas trop des bâtons de randonnée (trekking, trail). Cependant, il existe bien des différences entre ces types de bâtons et elles sont surtout non négligeables dans l’effort. 

La tâche des bâtons de randonnée est principalement de soulager les articulations des genoux, des hanches et de la colonne vertébrale lors des déplacements sur des terrains difficiles et montagneux. Pour cette raison, ils sont plus lourds, plus stables et plus longs.

Les bâtons de marche nordique sont conçus pour activer le haut du corps et soulager le bas du corps en même temps. Ils sont conçus pour se déplacer sur un terrain plat. Les emmener en montagne risquerait fort de vous faire perdre l’équilibre ou… de les casser en terrain difficile. En revanche, l’utilisation de bâtons de marche lors de la marche nordique créerait une forte sensation d’inconfort et rendrait impossible le maintien de la bonne technique.

Grâce aux informations ci-dessous, vous serez en mesure d’évaluer non seulement l’utilisation prévue d’un produit donné, mais également sa qualité. Cela se traduira certainement par un plus grand confort lors de la marche nordique ou lors de randonnées exigeantes. Dans ce petit guide détaillé, vous apprendrez en quoi ces deux types d’équipement diffèrent et sur quoi vous devez vous concentrer lors de votre sélection.

Les points de divergence entre les bâtons de randonnée et les bâtons de marche nordique

Voici en détail les disparités majeures entre ces deux formes d’accessoires et la sélection à laquelle vous devez prêter attention lors de votre choix final :

1.  Le matériau des poignées

Plusieurs matériaux sont utilisés pour la conception des poignées, qui diffèrent à la fois en qualité et fait varier le prix final. Il existe notamment des manchons en :

  • Plastique, qui est le moins cher et le plus facile à entretenir
  • Caoutchouc et le néoprène, qui ont une grande résistance au glissement
  • Liège synthétique et naturel sont utilisés. Le liège naturel est la plus haute qualité et le meilleur en termes de toucher, mais il a un prix.
differents types de batons de marche

1.  Le type de dragonne

Bâtons de marche nordique : Sur ces modèles, les poignées ressemblent plutôt à un « gant » assez court sur la main, et ne prennent pas (ou rarement) la forme d’une dragonne classique comme sur les bâtons de randonnée, ou comme sur les accessoires pour skis de piste. En effet, pour la marche nordique le bâton est détendu lors du mouvement de recul et n’est pas toujours serré, comme c’est le cas avec les bâtons de trekking. Si la dragonne n’est pas desserrée par le gant, elle doit avoir au moins un trou pour le pouce. 

Bâtons de randonnée : Pour la randonnée, le bâton est muni d’une boucle classique en forme d’œil simple, qui remplit la fonction de support de base. Dans le cas des bâtons de trail avancés, le bâton offre un maintien permanent au poignet et la sangle est adaptée pour cela.

3. Le corps du bâton

Pour la marche nordique : Les bâtons de marche nordique sont le plus souvent réalisés à partir d’une seule pièce, c’est-à-dire qu’ils ne peuvent pas être repliés. Cependant, on peut aussi trouver des bâtons en deux ou trois parties (bâtons télescopiques), plus pratiques en termes de stockage et de transport. Chaque fabricant en a au moins quelques-unes dans sa gamme d’équipement. Cependant, lors de la marche dynamique, il est préférable d’opter pour des modèles uniformes, robustes et sécurisés qui n’ont pas besoin d’être repliés et portés au cours de l’effort. 

filetage baton de marche

Pour la randonnée : Dans les bâtons de trekking, le corps est télescopique afin de permettre une meilleure aisance de l’utilisateur au cours de ses excursions. La longueur réglable est nécessaire pour se déplacer sur différents terrains (raccourcissement en montée, allongement en descente, etc.) et totalement replié et porté sur un sac à dos en cas de besoin.

4. La longueur des bâtons

Pour ce critère, les deux formats de batons se valent. La longueur optimale des bâtons correspond à la simple équation « hauteur en centimètres x 0,68 », donc une personne de 180 cm de hauteur devrait régler ses batons au moins à 122 cm de haut. En pratique, il faut veiller à ce que le coude forme un angle droit serré au corps.

5.  Le matériau du bâton

Les marcheurs peuvent choisir parmi un certain nombre de matériaux – aluminium, fibre de verre, carbone ou leurs combinaisons. L’aluminium est le plus lourd et aussi le moins cher. Les batons en aluminium conviennent à un utilisateur peu exigeant, pour qu’ils lui servent plutôt de support.

baton marche nordique

Les bâtons fibre de verre sont plus légers que les bâtons en aluminium, mais ils conviennent mieux à une surface douce. Ces modèles sont également plus adaptés aux randonneurs récréatifs. A l’inverse, les randonneurs les plus exigeants devraient se tourner vers le Carbonifère (un mélange de fibre de verre et de carbone). 

Les bâtons en carbone diffèrent selon le carbone contenu dans le bâton. Dans l’idéal, il faut privilégier un bâton en carbone pur. En général, plus il y a de carbone dans le bâton, plus il est léger et solide. De plus, cette matière permet une grande résistance face aux ondes de choc et les absorbe intégralement pour éviter de les transmettre.

6. L’amorti

Pour la marche nordique : La suspension ne sert à rien puisque la marche est rapide et dynamique et dans ce cas un amorti viendrait même réduire l’énergie dépensée. C’est pourquoi tous les bâtons de marche nordique sont SANS ressorts internes. 

Pour la randonnée et le trekking : En référence au terrain souvent changeant et parfois difficile, la suspension sur des bâtons de randonnée est courante, mais pas omniprésente. Le client peut choisir des bâtons avec ou sans amorti. Les pôles à ressort peuvent souvent être identifiés par l’abréviation AS (Anti-Shock).

baton de rando

7. Les finitions

Sur un baton de marche Nordique : L’une des marques d’identification, outre les gants sur les poignées, sont les extrémités des bâtons individuels. Les bâtons de marche nordique sont finis avec une sorte de chausson, qui est façonné de manière à ce que le bâton soit aussi confortable que possible. Le bruit désagréable du métal qui claque sur le sol, comme c’est le cas avec les bâtons de randonnée, est également réduit. 

Sur un baton de randonnée : Les bâtons  de trekking, en revanche, ont des pointes métalliques qui sont utilisées pour percer le terrain afin d’acquérir une meilleure poussée. Cependant, il est également possible d’en trouver avec des têtes en caoutchouc qui, contrairement aux bâtons nordiques inclinés, sont rondes avec une surface de poussée plus plane.

Fermer