Écrit par 07:32 Nature & Loisirs

Comment randonner avec un chien en toute sécurité ?

randonnee cheiiin

Prévoir une randonnée avec un chien ne s’improvise pas. De nombreux propriétaires d’animaux aimeraient pouvoir emmener leurs compagnons qui remuent la queue partout où ils prennent du plaisir à faire de la marche pédestre… Admirer de magnifiques levers et couchers de soleil, se prélasser au bord des ruisseaux de montagne et faire une sieste ensemble dans une clairière de forêt verdoyante… Pour le bonheur de tous et une sortie sans encombres, il convient de préparer cette sortie en randonnée avec votre toutou préféré. 

La présence d’un chien dans un espace naturel engage la responsabilité de son propriétaire. Nous vous rappelons que la randonnée avec un chien dans le parc ne peut se faire qu’en laisse et en ayant une attitude face à leur comportement sur le sentier par rapport aux autres touristes, aux animaux ou à la nature. 

Cela s’applique non seulement aux déjections laissées par les chiens, mais également aux comportements liés au désir de pister ou de creuser, par exemple les terriers qui peuvent être situés le long du sentier.  Tout le monde ne peut pas se sentir à l’aise en présence d’un chien étranger. N’oubliez pas que même le chien le mieux entraîné peut réagir de manière imprévisible dans une situation nouvelle pour lui, non apprise lors de l’entraînement. pour appliquer certains principes de précaution, voici nos conseils avisés :

Mesurez ses capacités par rapport au sentier

Avant de prendre le départ d’un parcours en plaine comme en montagne, il convient de bien quantifier la condition physique de votre animal mais aussi de vous-même. Pour cela, assurez-vous de planifier la longueur et la difficulté du parcours en fonction de vos capacités. 

balade randonnee chien

En général, n’importe quel chien de montagne s’en sortira bien, mais un petit chihuahua pourra couvrir une distance beaucoup plus courte qu’un braque de Weimar ou un husky aux longues pattes. 

Sélectionnez un tracé sans passages techniques

Essayez de choisir des sentiers sans difficulté technique, en évitant les montées raides avec des portions d’escalade pure ou de rochers trop tranchants. N’oubliez pas que votre chien peut avoir peur des hauteurs ou de l’espace, pensez à son confort à l’avance et vous éloigner des zones de falaises au besoin.

Prévoyez un entraînement adapté

La condition physique de votre chien est également importante. Si vos promenades quotidiennes se résument généralement à quelques tours autour du pâté de maisons ; avant de partir sur le sentier, assurez-vous d’offrir à la fois au chien et à vous-même une préparation progressive pour garantir au groupe une randonnée agréable.

Pour ce faire, allongez progressivement les distances parcourues et variez les types de chemins que vous empruntez (route goudronnée, chemin sableux ou caillouteux, herbe fraîche, rivière etc.)

Soyez à l’écoute de votre chien

Il vous dira presque tout, vous n’avez qu’à le surveiller de près. Si un chien s’arrête, s’accroupit ou se couche fréquemment sur une piste, il est très probablement fatigué. Habituellement, quelques instants de repos à l’ombre lui donneront la force de continuer la marche, mais essayez de ne pas fatiguer votre animal en outre mesure. 

Si votre compagnon poilu est considérablement affaibli, vous devez absolument avoir prévu une issue de sortie sur le parcours emprunté pour ne pas avoir à porter votre animal et vous fatiguer à votre tour.

Les pauses pour boire sont également importantes, surtout lorsque les journées sont chaudes.

Rappelez-vous également que les chiens de moins d’un an ne doivent pas être encouragés à faire trop d’exercice, ce qui pourrait endommager de façon permanente leurs systèmes osseux et articulaires. Essayez d’emmener les chiots sur de très courts trajets avec beaucoup de plaisir et de repos fréquent. Lorsque votre chien grandit, vous pouvez l’accompagner chez le vétérinaire, qui procédera à un examen de santé de base, et surtout, exclura la possibilité de développer une dysplasie de la hanche dangereuse.

sortie rando avec chien

Conserver un savoir-vivre constant

Nous avons abordé ce sujet dans l’introduction de cet article, mais sachez que votre chien doit toujours être attaché en laisse, en particulier dans les parcs nationaux et régionaux car votre animal (même bien dressé) peut être imprévisible façon troupeau, un bruit curieux ou une odeur malvenue. Sa présence peut également effrayer la faune et détruire des espèces végétales rares.

Sachez aussi que certaines personnes ont des expériences désagréables avec les chiens, alors gardez votre animal près de vous afin de ne pas déranger le reste des autres promeneurs. Au besoin prévoyez une muselière et ramassez toujours les excréments de votre chien en les déposant dans une poubelle (pas dans la forêt !).

Qu’est-ce que le dog trekking, cani-cross ou cani rando ?

Derrière ces termes anglicistes se cache tout simplement l’action de randonner avec un chien de façon autonome et en toute sécurité.

Pour faire du cani rando, votre compagnon à quatre pattes enfile un harnais et tire activement sur la laisse qui est attachée à un second harnais que vous avez attaché à votre taille. Peut-être avez-vous déjà réalisé ce type de sortie avec votre animal de compagnie sans savoir que cela ressemblait fondamentalement à du dog trekking. Le canicross est une grande aventure et une excellente occasion de renforcer le lien entre un homme et un animal de compagnie bien-aimé. 

Dans cette discipline sportive originaire des USA, il s’agit pourtant d’une étroite collaboration entre le chien et son maître, qui forment une seule équipe sur un parcours de randonnée. Le maître dirige la route, et le chien connaît et répond à ses commandes. L’animal porte un harnais confortable et est attaché à son gardien avec une corde spéciale disposant d’un amortisseur intégré. Grâce à cela, toutes les secousses résultant du parcours sont éliminées, ce qui est bénéfique pour les articulations du toutou et de l’humain.

cani-rando canicross dog trekking

Afin de parcourir confortablement de longues distances, le maître-chien doit avoir des chaussures de randonnée confortables et une ceinture sous-abdominale ou thoracique à laquelle la laisse est attachée solidement pour éviter tout désagrément. Cela vous permet de créer un duo avec votre compagnon poilu, fonctionnant sur la base d’un traîneau à chiens. 

En France (et dans le monde), de nombreux concours et événements liés au trekking canin sont organisés, où vous pourrez vivre une grande aventure et rencontrer d’autres amoureux des chiens qui aiment la randonnée.

Où faire une randonnée avec un chien en France ?

Il existe plusieurs sentiers en France où vous pouvez faire de belles randonnées avec votre chien. Cependant, il existe une règle générale dans chaque région, que vous devez toujours suivre, le chien doit être tenu en laisse tout au long du circuit.

Même l’animal le plus puni peut avoir peur de quelque chose et s’enfuir dans la forêt, chasser un cerf ou pourchasser des espèces protégées. Un chien en laisse même avec une longe ou un cordage plus long aura suffisamment de liberté, tout en vous permettant de garder un contrôle total sur lui et respecter l’environnement.

Voici une liste non exhaustive des parcs régionaux, littoraux et des tracés que vous pouvez emprunter avec votre animal de compagnie en France :

  • Le Massif central (Parc National des Cévennes ; Parc Naturel régional des volcans d’Auvergne ; Massif du Cézallier ; GR4 et le Massif de Sancy ; GR30 ; Plaine de Limagne ; Région des Combrailles).
  • La chaîne des Puys (Puy de dôme ; Puy des Goules ; Puy de Jussat ; Puy de la Vache ; Puy de Lassola ; Puy de Vichatel ; Puy de Paugnat ; Puy de Mercoeur ; Puy de Jume ; Puy des Gouttes ; Puy de Montenard ; Puy de Combegrasse).
  • Le Massif des Vosges (Lac Vert, de Gérardmer et de Blanchemer ; Sentier des névés Martinswand).
  • Le Haut-Jura
  • Les randonnées Jurassiennes (Lac des rousses, de Lamoura ou de Joux ; cascades du Hérisson ou de la Langouette ; forêt du Risoux).
  • Les réserves des Pyrénées Atlantiques (Réserve Naturelle Régionale d’Errota Handia ; Réserve Naturelle Régionale d’Aulon : chiens tolérés en laisse ; Réserve Naturelle Régionale du massif du Pibeste-Aoulhet)
  • Les réserves des Pyrénées Orientales (Réserve Naturelle Nationale de Conat ; Réserve Naturelle Nationale de Jujols ; Réserve Naturelle Nationale de Massane ; Réserve Naturelle Nationale de Nohèdes ; Réserve Naturelle Régionale de Nyer).
  • Le Massif des Alpes (Parc naturel régional du Vercors et le Parc régional de la Chartreuse).
  • En Haute-Savoie (autour du village de Sixt-Fer-à-Cheval ; Massif de Belledonne ; Parc naturel régional du Queyras)
lieux randonnee chien france

Que faut-il emporter pour une randonnée avec un chien ?

Pour le chien

  • Un harnais confortable qui ne limite pas les mouvements, mais suffisamment serré pour ne pas bouger pendant la marche;
  • Une corde plus longue ou une longe avec amortisseur
  • Une sangle sous-abdominale / pectorale pour attacher une laisse (c’est essentiellement pour vous ; si vous voulez avoir les mains libres)
  • Le carnet de santé du chien avec vaccinations actuelles / passeport (nécessaire si vous traversez les frontières)
  • Un bol pliable et une bouteille d’eau (prenez suffisamment de liquides pour vous et votre animal. Tenez compte de la distance et des conditions météorologiques et notamment de la chaleur.)
  • Des friandises et de la nourriture adaptée (Surtout si vous prévoyez un itinéraire plus long). Note : Gardez à l’esprit qu’il n’est pas recommandé de nourrir votre chien immédiatement avant un exercice intense. Cela lui évitera de se tordre l’estomac, ce qui peut même entraîner la mort. Donnez-lui de la nourriture au moins 3-4 heures avant de partir sur le sentier ou offrez-lui un souper copieux la veille. Par ailleurs, donnez une plus petite portion de nourriture seulement à la fin du circuit, quand le chien s’est refroidi).
  • Une muselière; (Peut être nécessaire en refuge, ou en urgence sur le sentier. Choisissez un modèle physiologique où le chien est libre de haleter et de boire de l’eau)
  • Des sacs pour matières fécales
  • Une protection contre les tiques, les puces (collier / spray spécial / gouttelettes)
  • Une couverture / serviette / lit / jouet ; (optionnel, mais utile pour une nuitée, en refuge et pendant le transport).
  • Des vêtements (en hiver, surtout pour les chiens frileux ou ayant peu de poils)
  • Des chaussons (utile en hiver rigoureux, ainsi qu’en terrain difficile et rocheux / sur asphalte chaud, qui peut blesser les coussinets du chien)
  • Une trousse de premiers secours (bandage, gaze, peroxyde d’hydrogène, médicaments que le chien prend quotidiennement)
sentier rando chien

Pour vous-même

Emportez avec vous tout l’équipement standard que vous avez l’habitude de prendre lorsque vous partez marcher sur de longues distances. Ajustez ces éléments à la longueur et à la difficulté du parcours, ainsi qu’aux conditions météorologiques du moment. 

Si vous faites de la cani rando, le plus important pour vous est d’avoir des chaussures confortables et un harnais abdominal adapté à votre morphologie pour attacher en permanence la laisse de votre animal. 

N’oubliez pas que lorsque vous partez pour une randonnée avec un chien à la montagne en hiver, assurez vous d’être bien couvert et que vous compagnon à quatre pattes le soi tout autant afin de ne pas subir  les conditions difficiles et glaciales. Par ailleurs,tenez compte du fait que le crépuscule tombe plus vite à cette période de l’année et que l’instinct de votre chien a peu de chances de vous conduire à destination aussi efficacement qu’une bonne lampe frontale, qui devrait figurer dans la liste de votre équipement pour aller marcher ensemble et en toute sécurité.

Fermer